Monde

Trois hommes décapités en place publique par le groupe EI en Irak

Le groupe État islamique a décapité en public deux hommes accusés d’homosexualité et un autre de blasphème, dans le nord de l’Irak, selon des photos diffusées mardi 10 mars sur les réseaux sociaux.

Sur ces photos, les hommes ont les yeux bandés et sont agenouillés devant un bourreau masqué et habillé de noir, qui brandit un long sabre rouillé, sous les yeux d’une foule dans une ville non identifiée de la province de Ninive, dans le nord de l’Irak.

L’EI contrôle de vastes zones dans le nord et l’ouest de l’Irak, dont la province de Ninive. L’armée irakienne mène actuellement une offensive de grande ampleur pour reprendre la ville de Tikrit, située à 160 km de Bagdad sur la route entre la capitale irakienne et Mossoul, chef-lieu de la province de Ninive, deuxième ville du pays et principal bastion de l’EI en Irak.

(Avec AFP)