Religion / Laïcité

Au dîner du Crif, Hollande compare l’antisémitisme à la «lèpre»

Invité, ce lundi soir, par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) pour son diner annuel, le président François Hollande a annoncé la présentation «dans quelques jours» d’un nouveau plan répressif contre le terrorisme «aussi complet que concret […] Nous allons renforcer les outils du droit».

Dans son discours le chef de l’État a indiqué que des sanctions «plus rapides et plus efficaces» seraient prises «contre les propos de haine relevant du racisme, de l’antisémitisme et de l’homophobie». Il souhaite d’ailleurs «que ces propos ne relèvent plus du droit de la presse mais du droit pénal». François Hollande s’est également félicité de la mise en place d’un PNR au niveau européen «d’ici la fin de l’année».

Le président de la République a également pointé du doigt les attaques contre les juifs comparant l’antisémitisme «à la lèpre» qui est «toujours là 70 ans après la Shoah».

La soirée organisée par le Crif était marquée par l’absence du Conseil français du culte musulman (CFCM) à la suite des propos de Roger Cukiermann. Le président du Crif a tenté d’éteindre la polémique : «Juifs et musulmans, nous sommes sur le même bateau, j’espère que le contact sera rapidement rétabli.»