Religion / Laïcité

A la suite des propos de Cukierman, le CFCM annule sa participation au diner du CRIF

Une déclaration qui passe mal du côté du Conseil français du Culte musulman (CFCM). Invité sur Europe 1 ce lundi matin, Roger Cukierman, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), a dérapé, estimant que «toutes les violences aujourd’hui sont commises par des jeunes musulmans». 

Pour protester contre ces déclarations «irresponsables», le CFCM a décidé d’annuler sa participation au repas annuel organisé par le Crif ce lundi soir.

Dans un communiqué le Bureau exécutif du CFCM a justifié cette position : «Considérer que “toutes les violences aujourd’hui sont commises par des jeunes musulmans” et son approbation de l’expression “islamo-fascisme” sont des déclarations irresponsables et inadmissibles.» «Le CFCM ne peut accepter que la composante musulmane de France soit aujourd’hui l’objet d’attaques aussi graves qu’infondées», ajoute le communiqué, signé du président du CFCM, Dalil Boubakeur.

(Avec AFP)