Monde, Terrorisme

Nigéria : l’armée libère 160 otages de Boko Haram

L’armée nigériane a libéré 160 femmes et enfants détenus lors d’une opération contre les islamistes de Boko Haram dans leur repaire de la forêt de Sambisa (nord-est), a affirmé jeudi le porte-parole de l’armée de terre, Sani Usman.

« Nous sommes toujours en train de dénombrer les personnes sauvées. Mais il y a environ 60 femmes de tous âges et environ 100 enfants », a expliqué le porte-parole, précisant qu’une otage et un soldat avaient été tués dans l’opération de l’armée. Mardi, l’armée avait déjà libéré 300 captives, 200 jeunes filles et 93 femmes.

Une otage et un soldat ont été tués et huit otages et quatre soldats blessés lors de l’opération, a‑t-il ajouté, sans apporter de bilan du côté des militants de Boko Haram.
Les enlèvements de masse ont été largement pratiqués par Boko Haram et selon Amnesty International, environ 2.000 femmes ont été kidnappées par le groupe islamiste et soumises notamment au travail forcé et à l’esclavage sexuel.

L’armée nigériane, a précisé le porte-parole, a « nettoyé plusieurs camps d’entraînement terroristes », durant les opérations militaires de cette semaine et saisi des équipements et des véhicules.