Monde

Négocier avec Assad : un « cadeau scandaleux » à l’EI selon Fabius

« Un cadeau absolument scandaleux » au groupe Etat islamique. C’est ainsi que le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a rejeté lundi d’éventuelles négociations avec le président syrien Bachar al-Assad. La veille, dimanche 15 mars, son homologue américain John Kerry, avait évoqué la nécessité de négocier, in fine, avec le régime syrien, dans le cadre du processus (de paix) de Genève.

« La solution » au conflit syrien, « c’est une transition politique qui doit préserver les institutions du régime, pas M. Bachar al-Assad », a déclaré Laurent Fabius à l’issue d’une réunion à Bruxelles. « Toute autre solution qui remettrait en selle M. Bachar al-Assad serait un cadeau absolument scandaleux, gigantesque aux terroristes de Daesh », a‑t-il ajouté.

Sur la chaîne Canal+, le Premier ministre Manuel Valls a dit quant à lui regretter les propos du chef de la diplomatie américaine.

(Avec AFP)