Justice

Apologie du terrorisme : cinq sites internet bloqués

Première mise en application de la mesure administrative du 6 février interdisant l’apologie du terrorisme sur internet, cinq sites ont été bloqués depuis la semaine dernière, a annoncé le ministère de l’Intérieur lundi 16 mars.

L’ordre de blocage a été donné aux fournisseurs d’accès, qui ont ensuite 48 heures pour prendre «toute mesure utile destinée à faire cesser le référencement de ces adresses», selon le texte du décret.

(Avec AFP)