Monde

Des combattants kurdes s’emparent d’un fief du groupe État islamique

Des combattants kurdes syriens ont pénétré, vendredi, le sud et l’est des faubourgs de l’un des fiefs du groupe État islamique dans la province de Hassaké, au nord-est de la Syrie, a rapporté vendredi l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Selon ce centre d’informations sur la révolution, des miliciens des Unités de protection du peuple kurde (YPG) sont entrés à Tall Hamis et ont investi des quartiers de la ville après six jours de combats avec le groupe jihadiste.

La localité, située au nord-est de la capitale provinciale de Hassaké, est aux mains du Groupe État isIamique depuis plus d’un an. Tall Hamis est « une des principales places fortes » du groupe jihadiste dans la région, selon le directeur de l’OSDH Rami Abdel Rahmane.

Cette avancée kurde survient après plusieurs jours de combats durant lesquels les YPG se sont emparés de 103 villages et hameaux dans la région.

(Avec AFP)