Divers

Le Maroc appelle à ne pas diffuser l’identité des personnes ciblées par des jihadistes

Les autorités marocaines ont appelé vendredi la presse à ne pas diffuser l’identité des personnes visées par des menaces terroristes, arguant notamment que cela est « contraire au code de la presse et de l’édition et aux lois en vigueur ».

« Certains organes de presse ont publié des informations comportant des noms et des données sur des personnalités visées par des organisations terroristes, ce qui constitue une menace contre leur vie », a indiqué le ministère de la Communication dans un communiqué.

Le dernier numéro de l’hebdomadaire Al-Michaal comportait une couverture sur « les personnalités marocaines visées » par le groupe État islamique. Le journal annonçait hier sa décision de le retirer des kiosques. Il a été remplacé par un nouveau tirage sans ce dossier.

(Avec AFP)