Culture

La cérémonie de remise des prix Albert Londres quitte le Maroc

Les prix Albert-Londres 2015 ne seront pas remis à Tanger. L’expulsion de journalistes français qui travaillaient au Maroc a conduit le jury du prix de la presse française , récompensant les meilleures « reporters » de l’année, à renoncer à ce projet.

Jean-Louis Perez et Pierre Chautard, de l’Agence Premières Lignes, réalisaient un documentaire pour France 3 sur l’économie du Maroc, avant d’être arrêtés le 15 février au soir à Rabat et « mis dans un avion pour Paris », tout leur matériel confisqué. Selon le communiqué du jury, des problèmes similaires ont été connus par des confrères de France 24 en janvier à Rabat.

L’association a ajouté : « cette volonté systématique d’obstruction au travail d’enquête de journalistes courageux et intègres fait preuve d’un irrespect total à l’égard d’un métier et de valeurs que nous défendons ».