Monde

20 000 étrangers sont partis combattre en Syrie, d’après les Etats-Unis

Un chiffre « sans précédent ». Selon les États-Unis, 20 000 étrangers de 90 pays ont rejoint la Syrie pour combattre sur place. « Nous estimons qu’au moins 3.400 de ces combattants étrangers viennent de pays occidentaux, dont 150 Américains », a estimé Nicolas Rasmussenn directeur du Centre national anti-terroriste, « Les tendances sont claires et inquiétantes. »

Dans son témoignage écrit, rendu public avant son audition ce mercredi devant la commission de la Sécurité intérieure de la Chambre des Représentats, il estime que cet afflux de combattants occidentaux est « sans précédent », y compris par comparaison avec d’autres terrains de guerre comme l’Afghanistan, l’Irak et ou le Yémen.