Monde

Un diplomate iranien justifie le concours de caricatures sur la Shoah

L’ambassadeur d’Iran a expliqué l’initiative de deux organismes culturels iraniens qui ont lancé un concours international de caricatures de l’Holocauste, en réponse à la dernière Une de Charlie Hebdo.

Interrogé sur l’antenne de la radio RFI ce matin, le diplomate a déclaré qu’il s’agissait de « défendre la liberté d’expression et de pensée ». Il a ajouté que, en Iran, rien n’interdisait d’étudier la Shoah, événement qu’il a qualifié de « tragédie criminelle ».

Les dessinateurs ont jusqu’au 1er avril pour envoyer leurs œuvres. Les premiers prix recevront respectivement 12000, 8000 et 5000 euros.