Education

Reconstitution des attentats dans une école primaire de l’Eure : parole contre parole

Une reconstitution des attentats a‑t-elle été organisée dans le hall de l’école maternelle Albert Becquart du Manoir-sur-Seine, dans l’Eure ? Un enfant de 6 ans en classe de CP a‑t-il été poussé à endosser le rôle de l’un des Frères Kouachi ? Difficile à savoir pour l’instant.

A ce jour, la mère du jeune Ilyès, Anaïs Bessayah, campe toujours sur ses positions, affirmant que son fils a bien été poussé à jouer le rôle du terroriste devant ses camarades. Elle vient tout juste de recevoir le soutien d’une autre mère d’élève, Vanessa Pinchon, dont la fille est une camarade de classe d’Ilyès. Cette seconde mère d’élève a tenu à transmettre son témoignage par écrit au site Les Inrocks, dans lequel elle affirme que sa fille « lui a bien parlé du spectacle suite aux attaques de Charlie Hebdo » et que « le directeur de l’école et les enseignantes ont attrapé Ilyès par le bras ».

De son côté, le rectorat de l’Académie de Rouen a publié mercredi 4 février un démenti, tandis que le directeur de l’école, Emmanuel Renart (qui n’avait pas souhaité s’exprimer jusque là), a affirmé jeudi aux Inrocks qu’il n’y avait « pas eu de spectacle, il n’y a eu aucun jeu de rôle, aucune pièce de théâtre ».