Terrorisme

Irak : un septième jeune originaire de Lunel mort au jihad

D'après les informations du quotidien Midi Libre, un septième jeune originaire de Lunel aurait été tué en Irak.

 

Les enfants de Lunel continuent à faire parler d’eux. Un jeune homme de 21 ans originaire de cette petite ville de l’Hérault serait mort dans un attentat suicide. Il avait rejoint les rangs de l’Etat islamique durant l’année 2014, accompagné d’un groupe d’autres Lunellois.

D’après David Thomson, journaliste à RFI et auteur du livre « Les Français djihadistes », le jeune français se faisait appeler Abu Bakr. Il a participé samedi à une opération kamikaze à la frontière jordanienne en Irak annoncée par l’Etat Islamique.

Lunel, ville de 20 000 habitants, a déjà perdu six hommes partis faire le jihad. En tout, ils seraient une vingtaine à avoir rejoint les rangs de Daech en Irak ou Syrie depuis deux ans. A eux seuls, ces six morts représentent 10% des victimes françaises du jihad.

Dans une interview accordée au Figaro en janvier dernier, le maire de la ville, Claude Arnaud, s’estimait “dépassé” par cette situation.

David Thomson précise dans un tweet ce mardi qu’un autre Français, Abu Tasnim, a également réalisé une opération kamikaze ces derniers jours en Syrie, dans la région Hassaka. L’information n’a pour l’instant pas été confirmée par les autorités.