Education, Intégration, Religion / Laïcité, Vu sur le web

Laïcité : quand le net défend une collégienne exclue pour sa jupe trop longue

Elle portait une jupe noire jugée trop longue par la direction de son établissement. À Charleville-Mézières, Sarah K., 15 ans, a été exclue du collège Léo-Lagrange les 16 et 25 avril, selon le quotidien L’Union-L’Ardennais. Ce mardi soir, le hashtag (mot-clé) le plus évoqué sur Twitter était #JePorteMaJupeCommeJeVeux.

La principale du collège, Maryse Dubois, a adressé un courrier aux parents de la jeune fille pour justifier son expulsion. Elle invoque la loi du 15 mars 2004 sur le port de signes religieux à l’école pour lui demander de ne pas porter cette jupe «dont le caractère religieux est manifeste», juge-t-elle.

L’indignation ne s’est pas faite attendre sur les réseaux sociaux, à l’image de Nathalie Goulet, sénatrice de l’Orne et présidente de la Commission d’enquête sur les réseaux djihadistes.

D’autres internautes interpellent la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem.

Le site internet Al Kanz, dédié à la communauté musulmane, rappelle quant à lui une affaire similaire, relatée sur son site internet en 2011 :

Mais l’ironie domine sur Twitter, à l’image de ces différents détournements.

 

Photo de Une : Capture d’écran du site internet de l’Union.com.