Monde, Politique, Sécurité

L’Afghanistan redoute l’« assaut de printemps » des talibans

L’« offensive de printemps » annuelle des talibans aura lieu vendredi, ont promis mercredi 22 avril ces insurgés, qui respectent cette tradition sanglante chaque année. Seulement cette fois, le combat promet d’être plus violent que d’habitude. Les forces afghanes sont seules, sans aide de l’OTAN sur « la ligne de front ».

A l’aube vendredi, cette opération devrait viser les responsables du pouvoir à Kaboul, ainsi que les services de renseignement, l’armée et la police du pays, les insurgés assurant vouloir protéger « la vie et les biens des civils ».

Chaque année, les talibans organisent leur assaut de printemps contre les forces internationales.
Chaque année, les talibans organisent leur assaut de printemps contre les forces internationales. (crédit Nasar Dukki)

Sorte de « tradition », les talibans du mollah Omar, chef du pays jusqu’en 2001, répètent chaque année une offensive contre les forces étrangères,  à l’arrivée des beaux jours d’avril, pour se venger d’avoir été chassés du pouvoir il y a maintenant quatorze ans. Or, cette année contrairement aux précédentes, les forces de l’OTAN sont absentes dans le pays depuis que la mission de l’ISAF a pris fin en décembre. Seuls résident quelque 12 500 soldats, la plupart américains, qui s’occupent d’une formation continue et pratique des forces armées afghanes.

Le conflit afghan a causé la mort de 3 700 personnes et blessé 6 850 autres en 2014. L’augmentation du nombre de victimes a fortement marqué Les trois premiers mois de 2015 ont été marqués par une forte augmentation du nombre de victimes par rapport à la même période l’an passé, selon des données récentes de l’ONU.

(avec AFP)