Monde

La future force de la Ligue arabe en pourparlers

Une force arabe conjointe contre l’Etat islamique. C’est le projet discuté pour la première fois mercredi 22 avril au Caire, en Egypte, par les chefs d’état-major des pays membres de la Ligue arabe. La volonté de l’organisation de combattre le djihadisme, et en particulier l’EI, via cette force commune, avait été annoncée fin mars, durant son sommet annuel à Charm el-Cheikh en Egypte. Les travaux sur la création d’un groupe commun de combat, doivent se tenir pendant quatre mois, et en déterminer la composition et les règles d’engagement.

La future force de la Ligue Arabe va être créée pour combattre l'Etat Islamique et les djihadistes.
La future force de la Ligue arabe va être créée pour combattre l’Etat islamique et les djihadistes (crédit : Hello World Media)

« La création d’une Force arabe conjointe n’a en aucun cas pour objectif de former une nouvelle alliance ou armée hostiles à un quelconque pays, mais une force destinée à lutter contre le terrorisme et à maintenir la sécurité, la paix et la stabilité dans la région » a détaillé Nabil el-Arabi, le secrétaire général de l’organisation. Dans trois mois, les discussions devront aboutir sur la création de la force armée conjointe, après validation du Conseil de défense de la Ligue, qui regroupe les ministres de la Défense et des Affaires Etrangères.

La Ligue arabe est composée entre autres de l’Algérie, l’Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis, le Liban, la Libye, le Qatar ou encore le Yémen. L’annonce de la création de cette force conjointe a suivi le début des bombardements de la coalition arabo-musulmane contre les rebelles chiites du Yemen. Dans ce projet réside la volonté de combattre l’EI, en Irak, en Syrie, mais aussi dans le Sinaï égyptien et en Libye.