Monde

Arrestation de 16 Indonésiens, dont 11 enfants, en route pour la Syrie

Seize Indonésiens, pour la plupart des femmes et enfants, ont été arrêtés en Turquie d’où ils voulaient se rendre en Syrie pour rejoindre le groupe État islamique (EI), a annoncé un ministre indonésien.
Les 11 enfants, quatre femmes et un homme ont été appréhendés à Gaziantep, ville turque à la frontière syrienne, a déclaré jeudi soir à des journalistes le ministre indonésien de la sécurité, Tedjo Edhy Purdijatno. Il n’a pas précisé quand avait eu lieu l’interpellation. « Nous poursuivons les investigations, mais ce qui est clair, c’est qu’ils voulaient rejoindre (l’EI) » en Syrie, pour mener une vie « conformément aux principes des lois islamiques de la charia », a‑t-il ajouté.
Les autorités indonésiennes ont récemment révélé être sans nouvelle d’un autre groupe de 16 Indonésiens qui étaient le mois dernier dans un groupe de touristes en Turquie. Ils sont soupçonnés d’avoir cherché à rejoindre la Syrie.
Plus de 500 ressortissants de l’Indonésie, pays musulman le plus peuplé au monde, se trouveraient en Syrie et en Irak pour combattre dans les rangs de l’EI, selon les autorités de l’archipel d’Asie du Sud-Est.
(Avec AFP)