Justice

Attentat contre Charlie Hebdo : la garde à vue de la gendarme a été levée

Quatre personnes appartenant à l’entourage d’Amédy Coulibaly sont entendues par les enquêteurs depuis lundi a‑t-on appris ce mercredi matin sur France Info. L’un des gardés à vues, Amar, est un proche de Coulibaly. La justice reproche à cet homme d’avoir été vu en compagnie du tueur quelques heures avant les attentats.

Sa compagne, une jeune gendarme, était également entendue, mais sa garde à vue a été levée a annoncé l’AFP.

L’avocate de la jeune a soutenu que sa cliente n’avait « rien à voir avec tout ça. Il y a un gros malentendu. Elle compte s’expliquer devant les policiers ».

La garde à vue des trois hommes a été prolongée. Elle peut durer 96 heures. Les enquêteurs cherchent à savoir dans quelle mesure ils ont apporté un soutien logistique à Coulibaly.

(Avec AFP)