Culture

Alain Soral devant la justice pour une « quenelle » au Mémorial de l’Holocauste

L’essayiste d’extrême droite Alain Soral comparaît jeudi 10 mars devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir publié une photo fin 2013 le présentant au Mémorial de l’Holocauste, à Berlin, en train de faire une « quenelle ».

Ce geste controversé de la « quenelle » a été inventé et popularisé par le polémiste Dieudonné. Lui et ses partisans disent y voir un geste anti-système, « subversif », quand d’autres le qualifient de signe antisémite, voire de « salut nazi », selon l’expression du président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), Alain Jakubowicz.

L’Union des étudiants juifs de France (UEJF) et l’association « J’accuse » avaient saisi le tribunal correctionnel sur citation directe afin qu’Alain Soral y comparaisse pour injures publiques à caractère racial.

(Avec AFP)