Monde

Vingt personnes exécutées par le groupe État islamique en Irak

Le groupe extrémiste sunnite État islamique (EI) a exécuté 20 personnes, selon les déclarations des autorités irakiennes lundi 9 mars. Les victimes faisaient partie des Unités de mobilisation populaire, une milice paramilitaire a majorité chiite, combattant les jihadistes dans la province de Kirkouk, au nord de l’Irak.

L’exécution de ces hommes a eu lieu dans la ville de Hawijah. Leur mise à mort a été illustrée par une série de photos très crues diffusées sur internet, portant le sigle du groupe EI. Elles montrent les corps de plus d’une dizaine d’hommes morts suspendus par les pieds à des poteaux.

L’armée irakienne et ses alliés, principalement les forces kurdes, des miliciens chiites et des combattants de tribus sunnites, ont lancé il y a une semaine une vaste offensive pour reprendre la ville stratégique de Tikrit.

(Avec AFP)