Monde

Au Niger, la communauté chrétienne restaure les églises vandalisées lors des manifestations anti-Charlie Hebdo

A la suite de la parution du « numéro des survivants » de Charlie Hebdo, des manifestations contre la publication d’une caricature du prophète Mahomet en Une du journal satirique, avaient provoqué des débordements au Niger.

Des églises catholiques, protestantes, baptistes et évangéliques avaient été saccagées. Ce sont en tout 48 édifices à Niamey et Zinderqui ont été vandalisés et pillés, soit 80% des lieux de cultes chrétiens du pays .

Aujourd’hui la communauté chrétienne tente de tout remettre en ordre, relate le site de France 24. Une course contre la montre est d’ailleurs lancée puisque tout doit être reconstruit avant la saison des pluies, qui début en mai.

Le père Jean-Baptiste Kafando, prêtre à la cathédrale de Niamey en appelle à la générosité de Charlie Hebdo: « Après les attentats, nous avons vu cet élan de générosité avec Charlie Hebdo et ce journal est en bonne situation financière à présent. J’ai envie de leur dire : “N’oubliez pas les victimes collatérales de la situation, votre aide serait la bienvenue !” « .

Le gouvernement nigérien, en lien avec les églises évangéliques, a annoncé qu’il aiderait les églises touchées à financer les travaux nécessaires, précise France 24.