Politique

Olivier Besancenot appelle à « un 11 janvier social »

A l’approche des élections départementales, Olivier Besancenot (NPA) a proposé ce mardi matin sur RTL aux chefs de file du Parti de Gauche, du Parti communiste, d’Europe Ecologie-Les Verts et aux « frondeurs » du PS un « meeting unitaire » pour « faire tomber la loi Macron ».

D’après l’ancien candidat aux présidentielles, il y a « besoin d’un 11 janvier social, de remettre la question sociale et démocratique en place ».

Olivier Besancenot a annoncé une « journée de grève interprofessionnelle appelée par plusieurs organisations. Il y a une proposition unitaire, le 7 avril. La question est posée à Jean-Luc Mélenchon, Pierre Laurent, Cécile Duflot, pourquoi pas aux frondeurs PS : est-ce qu’ils sont prêts à faire tomber la loi Macron ? »