Politique

Olivier Besancenot appelle à «un 11 janvier social»

A l’approche des élections départementales, Olivier Besancenot (NPA) a proposé ce mardi matin sur RTL aux chefs de file du Parti de Gauche, du Parti communiste, d’Europe Ecologie‐Les Verts et aux «frondeurs» du PS un «meeting unitaire» pour «faire tomber la loi Macron».

D’après l’ancien candidat aux présidentielles, il y a «besoin d’un 11 janvier social, de remettre la question sociale et démocratique en place».

Olivier Besancenot a annoncé une «journée de grève interprofessionnelle appelée par plusieurs organisations. Il y a une proposition unitaire, le 7 avril. La question est posée à Jean‐Luc Mélenchon, Pierre Laurent, Cécile Duflot, pourquoi pas aux frondeurs PS : est‐ce qu’ils sont prêts à faire tomber la loi Macron ?»