Monde

Le bourreau du groupe Etat islamique « Jihadi John » avait condamné les attentats du 11 septembre 2001

Mohammed Emwazi, le jeune homme identifié comme étant « Jihadi John », bourreau du groupe Etat islamique, avait condamné en 2009 les attentats du 11 septembre 2001 et toute forme d’extrémisme, selon un enregistrement audio rendu public mardi par Cage, une organisation de défense des droits des musulmans basée à Londres.

L’association a publié une série de documents où Emwazi, né au Koweït et qui a grandi à Londres, affirme avoir fait l’objet à partir de 2009 d’un harcèlement de la part du service de renseignements intérieurs britannique, le MI5.  Dans l’enregistrement publié, il relate à un responsable de l’association, une conversation qu’il aurait eue avec un homme, identifié par le quotidien The Guardian comme un agent secret britannique.

Le jeune homme y prétend que son interlocuteur a refusé de le croire quand il condamne les attentats extrémistes perpétrés dans le monde depuis 2001. A propos du 11-Septembre, il déclare: « Je lui ai dit : « C’est mal. Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise? Si j’avais la chance de pouvoir ramener ces personnes à la vie, je le ferais ». De même, sur les attentats de Londres du 7 juillet 2005, il affirme: « Des innocents sont morts. Qu’est-ce que vous croyez? Je pense que c’est de l’extrémisme ».

(Avec AFP)