Monde

« Jihadi John » trahi par son numéro de carte d’étudiant

Selon le Sunday Express, l’identité de Mohamed Emwazi, surnommé « Jihadi John » par les services de renseignements britanniques, a été confondue grâce à son numéro d’étudiant de l’université de Westminster. C’est avec sa carte étudiante qu’il a effectué des achats en ligne depuis la Syrie.

Mais, à l’instar d’un numéro de sécurité sociale, ce type de numéro est unique, et rattaché à un nom et une date de naissance. Ces données ont permis de mettre un nom sur le bourreau à l’accent britannique, tristement célèbre pour être l’auteur de nombreuses décapitation d’otage détenus par le groupe État islamique.