Politique

Hollande dénonce « la barbarie » des destructions d’œuvres à Mossoul, en Irak

Le président français François Hollande a dénoncé vendredi la « barbarie » des destructions d’œuvres pré-islamiques par les jihadistes du groupe État islamique à Mossoul, dans le nord de l’Irak.

« La barbarie touche les personnes, l’Histoire, les mémoires, la culture », a déclaré le chef de l’État français en marge de son déplacement aux Philippines

Il estime que :

« Ce que veulent faire les terroristes, c’est détruire tout ce qui est humanité. Quand on veut anéantir le patrimoine, on veut anéantir tous ceux et toutes celles qui portent un message de culture. »

Des jihadistes ont réduit en miettes des statues, frises et autres trésors pré-islamiques du musée de Mossoul, selon une vidéo mise en ligne jeudi par le groupe État islamique.

Des experts ont confirmé et déploré ces destructions, qu’ils ont comparées à la démolition des bouddhas de Bamiyan par les talibans en Afghanistan en 2001. L’Unesco a demandé vendredi une réunion de crise du Conseil de sécurité sur ces ravages.

(Avec AFP)