Religion / Laïcité

Un basketteur viré de son club pour un tweet hostile à Charlie Hebdo

Le basketteur nigérian du club de Rouen Akin Akingbala a été licencié pour faute grave par son club après avoir partagé sur son compte Twitter un message évoquant les attentats de Charlie Hebdo.

Le 9 janvier dernier, soit deux jours après la tuerie de Charlie Hebdo il avait ainsi retweeté en anglais : « Je ne suis pas Charlie, je suis Ahmed, le policier mort. Charlie a ridiculisé ma foi et je suis mort en défendant son droit de le faire ».

C’est ce message, diffusé la veille par un chroniqueur du quotidien flamand Standaard, Dyab Abou Jahjah, qui a valu au basketteur de 31 ans d’être renvoyé du SPO Rouen, actuel quatorzième de la ProA.

(Avec AFP)