Monde

Etats-Unis : Abercrombie devant la Cour suprême pour discrimination religieuse

L’Agence fédérale pour l’égalité devant l’emploi (EEOC) a déposé une plainte  contre la chaîne de vêtements Abercrombie & Fitch pour discrimination religieuse.

En 2008, Samantha Elauf, 17 ans à l’époque des faits, s’était vue refuser un poste de vendeuse chez l’enseigne de prêt-à-porter car elle portait un foulard lors de l’entretien de recrutement. Un attribut en contradiction avec la politique vestimentaire de l’enseigne de prêt-à-porter. Après avoir obtenu gain de cause en première instance la jeune femme a été déboutée en appel.

Neuf juges de la Cour suprême vont désormais statuer si la marque s’est rendue coupable de discrimination religieuse. La jeune femme est soutenue par une coalition d’organisations religieuses et par le gouvernement de Barack Obama, qui, via l’EEOC, a lui-même déposé le recours devant la Cour suprême. Verdict à la fin du mois de juin.