Justice

Le parquet de Paris veut renvoyer en correctionnelle les membres du groupe islamiste Forsane Alizza

Le parquet de Paris a requis le renvoi en procès de 15 personnes dans l’enquête sur le groupuscule islamiste radical Forsane Alizza (« Les Cavaliers de la fierté »), dissous début 2012.

Dans ses réquisitions datées de mercredi le parquet considère que ces 15 personnes, dont la plupart avaient été arrêtées fin mars 2012, doivent être renvoyées au tribunal correctionnel pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste » et pour trois d’entre elles, dont Achamlane, pour acquisition et détention d’armes.

Le groupe, 14 hommes et une femme, est soupçonné d’avoir cherché des cibles potentielles.

Avant mars 2012, le groupe Forsane Alizza s’était fait surtout connaître pour des happenings provocateurs. Le groupe était accusé d’appeler à l’application de la charia en France et de préparer ses membres au combat et à la lutte armée, en pratiquant notamment « des entraînements au combat au corps à corps et à la prise d’otages ».

(Avec AFP)