Monde

Les services secrets italiens craignent l’utilisation des migrants par l’EI comme arme de déstabilisation (médias italiens)

Selon des information des quotidiens romain Il Messaggero et milanais Il Corriere della Sera, les services secrets italiens craignent l’utilisation des migrants comme « arme psychologique » contre les pays qui souhaitent intervenir en Libye, et en particulier l’Italie, dans le but de « créer une situation de chaos ».

Selon Il Messaggero, les services secrets auraient intercepté des conversations téléphoniques évoquant la possibilité de laisser dériver des centaines d’embarcations chargées de migrants si l’Italie décidaient de lancer une intervention armée en Libye.

L’objectif serait de créer une nouvelle tragédie en mer pour pousser l’opinion publique à se désolidariser d’une intervention militaire et influencer le choix des gouvernements. Selon Il Corriere della Sera, le chiffre évoqué est d”  »au moins 200 000″ migrants. Il Messaggero relaie le chiffre de 500 000.