Sécurité

L’ancien chef de la lutte anti‐terroriste appelle à assouplir la législation des services de renseignement

René‐Georges Querry, ancien chef de l’unité de coordination de la lutte anti‐terroriste, a appelé à assouplir la législation sur les services de renseignement afin de pouvoir ensuite utiliser leur travail dans un cadre judiciaire, dans un entretien sur Radio classique.

Il s’est également prononcé pour le contrôle des listes des passagers des avions, arguant que «ce n’est pas attentatoire aux libertés individuelles».

L’ancien chef de la lutte anti‐terroriste est également revenu sur les attaques de Copenhague, établissant un parallèle entre l’auteur de l’attentat, les frères Kouachi, Mohammed Merah ou encore Mehdi Nemmouche. Ces terroristes, «on les a fabriqué nous même» a t‐il expliqué.

Il a également assuré que la coopération policière européenne fonctionnait bien, et que les informations circulaient de manière fluide.