Intégration

Les militants anti‐discrimination font cause commune contre un après‐Charlie de la «peur»

Avec pour «cause commune» de « ne pas céder au repli sur soi » et « rassurer face aux peurs qui s’emparent de la population », plusieurs associations anti‐discrimination se sont réunies lors d’une conférence de presse vendredi 13 février à Paris. Parmi elles, la Quadrature du net (pour les libertés sur internet), la voix des Rroms, Stop le contrôle au faciès, Urgence notre police assassine et le Collectif contre l’islamophobie ont insisté sur la nécessité de «rester offensifs».

Face à eux, sept journalistes ont répondu à l’invitation, dont trois venant de médias internationaux (Voice of America, la radio publique suédoise, Vice news). Le journal Médiapart y a consacré un article vendredi.