Sécurité

Le CSA fait son après-Charlie… Et adresse 21 mises en demeure aux médias français

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a relevé 36 « manquements » dans la couverture des attentats des 7, 8 et 9 janvier. Parmi ceux-ci, 15 ont donné lieu à des mises en garde et les 21 autres ont conduit à des mises en demeure, qui sont des avertissements encore plus sérieux.

Au rang des chaînes concernées, on retrouve notamment: I‑Télé et LCI mis en demeure pour avoir divulgué l’identité des Kouachi avant la publication de l’appel à témoins, ainsi que BFM TV, Euronews, France 2, France 24, TF1, Europe 1, France Info, France Inter, RFI, RMC, RTL, et à nouveau I‑Télé et LCI pour avoir annoncé en direct le début de l’opération des forces de l’ordre à Dammartin-en-Goële.

Le CSA « considère que la divulgation de cette information aurait pu avoir des conséquences dramatiques pour les otages de l’Hyper Cacher ».

Une mise en demeure consiste à rappeler aux médias leurs obligations déontologiques et juridiques.