Culture

La traductrice iranienne de la BD « Le Bleu est une couleur chaude » harcelée

Traductrice en persan de la BD « Le Bleu est une couleur chaude », qui a inspiré le film « La vie d’Adèle », Sepideh Jodeyri doit faire face à l’opposition de certains médias iraniens. La raison : l’histoire décrivant une passion amoureuse entre deux femmes ne passe pas dans un pays où l’homosexualité est passible de la peine de mort.

L’auteure de la BD Julie Maroh dénonce sur son blog le « déchaînement » des médias conservateurs en Iran, qui se sont soulevés contre la publication du dernier recueil de poésie de Sepideh Jodeyri par un éditeur de Téhéran. « Il m’est insupportable qu’on laisse passer de tels évènements sous silence. C’est une atteinte de plus cette année, cette vie, à notre liberté d’écrire, de lire, de communiquer et par-dessus tout d’aimer », explique Julie Maroh.