Justice

Un libraire condamné pour apologie du terrorisme

Le libraire lillois dans le magasin duquel des drapeaux similaires à celui du groupe Etat Islamique avaient été découverts a été condamné par le tribunal correctionnel à un an de prison avec sursis et un an d’interdiction d’exercice d’activités commerciales pour apologie du terrorisme.

Fin janvier, un automobiliste circulant sur une artère importante de Lille avait remarqué un drapeau noir dans la devanture de la librairie orientale El Azhar, et alerté la police.

Des drapeaux avaient été retrouvés dans la librairie, mais n’étaient pas du groupe Etat islamique. « Ils en ont retrouvé un aux couleurs de l’EI mais chez lui, ce qui ne pose pas de difficulté car pour que l’infraction soit constituée, il faut qu’il y ait publicité », a expliqué maître Cogniot, son avocat, qui avait plaidé la relaxe.

Le parquet avait requis contre le libraire un an de prison ferme et cinq ans d’interdiction d’exercice d’activités commerciales.