Monde

56 cibles de l’EI détruites par la Jordanie

La Jordanie, membre de la coalition internationale, a intensifié ses raids contre le groupe État islamique depuis l’annonce le 3 février de l’exécution d’un de ses pilotes, capturé en décembre après une frappe en Syrie.

Amman a affirmé avoir détruit 56 cibles du groupe État islamique en trois jours de frappes aériennes alors que le chef d’état major jordanien a prétendu que ses chasseurs avaient supprimé «20% de ses capacités de combat», un chiffre invérifiable.

D’abord uniquement impliquée en Syrie, la Jordanie bombarde désormais les jihadistes en Irak. Le royaume est le premier pays arabe de la coalition à frapper en Irak, en tout cas officiellement.

Les Émirats arabes unis ont dépêché en Jordanie un escadron d’avions F‐16 pour soutenir ce pays «frère», qui a promis «d’éradiquer» le groupe État islamique.