Monde

Egypte : l’institution sunnite Al‐Azhar appelle à «tuer et crucifier» les membres du groupe Etat islamique

Al‐Azhar, université islamique et l’une des plus prestigieuses institutions de l’islam sunnite en Egypte, a appelé aujourd’hui mercredi à «tuer, crucifier et amputer les mains et les pieds» des «terroristes» du groupe Etat islamique (EI).

Cet appel fait suite à l’exécution d’un pilote de guerre jordanien capturé en décembre par le groupe jihadiste. L’EI a diffusé mardi la vidéo présentée comme l’exécution du pilote où il apparaît brûlé vif dans une cage.

Le grand Imam d’Al-Azhar, cheikh Ahmed al‐Tayeb, a «vivement condamné (…) cet acte terroriste lâche, qui nécessite la punition prévue dans le Coran pour ces agresseurs corrompus qui combattent Dieu et son prophète : la mort, la crucifixion ou l’amputation de leurs mains et de leurs pieds» d’après un communiqué d’Al-Azhar paru dans la nuit de mardi à mercredi.

Après avoir promis de venger l’exécution de son pilote, la Jordanie a pendu mercredi deux jihadistes irakiens dont une femme. Celle‐ci,  Sajida Al‐Rishawi, était réclamée par l’organisation islamiste dans le cadre d’un échange avec le journaliste japonais Kenji Goto. Les deux jihadistes détenus en Jordanie étaient condamnés à mort depuis des années.

(avec AFP)