Divers

Un message de paix de l’otage japonais égorgé retweeté 27.000 fois

« Fermez vos yeux et soyez patients. Si vous vous mettez en colère et hurlez, c’est fini. C’est presque comme prier. Haïr n’est pas du ressort des hommes, juger est du domaine de Dieu. Ce sont mes frères arabes qui m’ont enseigné cela. »

L’auteur de ce tweet, posté en septembre 2010, est Kenji Goto, l’otage japonais égorgé par le groupe Etat islamique la semaine dernière. Ce message vieux de plus de quatre ans a été exhumé par les utilisateurs du réseau social : il a été retweeté plus de 27 000 fois et ajouté comme « Favori » à 30 000 reprises.

Des mots de paix et de tolérance qui prennent une dimension tragique quatre ans après avoir été postés.

Kenji Goto, journaliste, s’était rendu en Syrie en octobre pour sauver son ami Haruna Yukawa, détenu par le groupe Etat islamique depuis août. Les jihadistes l’ont à son tour capturé à la fin du mois d’octobre ou au début du mois de novembre. Après le refus du Japon de s’acquitter de la rançon de 200 millions de dollars demandée par le groupe terroriste, ils ont été égorgés à une semaine d’intervalle.