Sécurité

302 jihadistes potentiels suivis, selon Christiane Taubira

« 302 personnes sont actuellement suivies » pour leur potentiel terroriste en France, dont 60 sont déjà « radicalisées », selon des chiffres avancés par la ministre de la Justice Christiane Taubira, mardi, à l’occasion de son audition par la commission d’enquête sur la surveillance des filières et individus jihadistes à l’Assemblée nationale.

La garde des Sceaux a aussi précisé que 393 Français sont partis faire le jihad. Parmi eux, environ 60 sont morts, « selon le dernier recensement ». Christiane Taubira a souligné que le nombre de femmes concernées par le départ pour le jihad est « en progression ». Elles sont actuellement « une cinquantaine », parties comme accompagnantes et non comme combattantes.

189 personnes sont revenues, a ajouté la ministre de la Justice, et 114 procédures sont en cours, dont neuf concernent des mineurs.

Christiane Taubira a par ailleurs égrainé les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre les filières jihadistes. Parmi elles, « le recrutement d’une vingtaine d’analystes » qui seront chargés d’effectuer des veilles sur Internet.