Politique

Hollande : pas de service civique obligatoire mais une «réserve citoyenne»

C’est une exclusivité Europe 1: le président de la République ne devrait pas annoncer la mise en place d’un service civique obligatoire, lors de sa conférence de presse jeudi 5 février. Il devrait s’en tenir à un soutien au développement de ce dispositif, en encourageant la signature de 200.000 à 300.000 contrats d’ici la fin du quinquennat. Le budget alloué à cet «encouragement» ne sera connu que jeudi.

Une nouvelle notion devrait en revanche voir le jour : celle de «réserve citoyenne». Il s’agirait d’un dispositif ouvert à tous, calqué sur le système de «réservistes de l’armée» mais transposé aux services publics civils. Des jeunes pourraient ainsi travailler en lien les ministères de l’Éducation, de la politique de la Ville, de la Santé, des personnes âgées ou même du Handicap. «Un réserviste de l’Éducation nationale, par exemple, aura l’obligation, une journée par trimestre, d’aller dispenser des cours», précise le site internet d’Europe 1.