Monde

L’Etat islamique affirme avoir décapité le second otage japonais

Le groupe jihadiste de l’Etat islamique a affirmé ce samedi soir avoir exécuté l’otage japonais Kenji Goto, d’après une vidéo diffusée sur Twitter par l’organe médiatique de groupes jihadistes Al‐Furqan, selon l’AFP.

La vidéo montre l’otage en tenue orange, à genoux, à côté d’un homme vêtu de noir avec un couteau à la main. Celui‐ci rend le gouvernement japonais responsable de la mort du journaliste de 47 ans. Kenji Goto avait été enlevé le 20 janvier dernier avec son compatriote Haruna Yukawa, qui avait été exécuté quelques jours plus tard.