Monde

Pegida fait chou blanc à Leipzig

La manifestation de Legida (la déclinaison locale de Pegida) contre l’islamisation de l’Allemagne a rassemblé seulement 1 000 personnes, vendredi 30 janvier à Leipzig. C’est 15 fois moins que la précédente mobilisation, où 15 000 personnes s’étaient réunies.

Dans « une évaluation prudente « , la mairie de cette ville de l’ex-RDA a dénombré 900 manifestants pour Lediga (Habitant de Leipzig contre l’islamisation de l’Occident).

En parallèle, une manifestation contre Pegida a réuni 2000 personnes, alors que la semaine précédente, près de 20 000 personnes étaient descendues dans la rue.

Selon les services de renseignements allemands, les manifestants de Lediga sont bien plus radicaux que ceux Pegida à Dresde. Certains dirigeants du cortège ont des liens avec le NPD, le parti néonazi allemand.

Pegida est en nette perte de vitesse, après la démission de son leader Lutz Bachmann ainsi que cinq autres organisateurs du mouvement.

A lire aussi : Les trois raisons du probable échec de Pegida