Sécurité

Lunel : on en sait plus sur le profil des personnes interpellées

Mardi, une intervention des forces de l’ordre dans l’Hérault et le Gard aboutissait à l’arrestation de cinq personnes soupçonnées d’être impliquées dans un réseau jihadiste vers la Syrie. Dans son édition de mercredi matin, Midi Libre livre de plus amples informations sur le profil des trois individus interpellés à Lunel.

Deux d’entre eux, Hamza et Saad, sont des proches d” hommes morts au cours des derniers mois sur le sol syrien. Hamza, étudiant et marié depuis peu, est le frère de Sabri et Houssem décédés en octobre dernier. Son compte Facebook a été fermé par le site il y a quelques semaines.

Saad, quant à lui, a vu un de ses frères mourir en décembre. Son mode de vie semble surprenant pour un islamiste à première vue : il a ouvert un bar à chicha, sort et fait de la musique.

Le troisième Lunellois emmené par le RAID s’appelle Jawad. Il est soupçonné d’avoir participé au financement d’une filière jihadiste présumée.

A ces trois hommes viennent s’ajouter deux interpellés, l’un dans le Gard et l’autre près de Béziers. Ils ont été transportés vers l’hôtel de police de Montpellier pour une garde‐à‐vue de 96 heures.

Ce matin, Patrick Vignal, député socialiste élu dans l’Hérault, a réagi à ces arrestations sur les ondes de RMC. Certaines de ses déclarations ont été diffusées sur Twitter: