Monde, Terrorisme

Cinq journalistes assassinés par l’EI dans l’est de la Libye

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Les corps de cinq journalistes d’une chaîne de télévision libyenne portés disparus depuis août dernier ont été retrouvés près de la ville de Baïda dans l’est de la Libye, a annoncé lundi 27 avril un responsable militaire libyen qui attribue leur assassinat au groupe Etat islamique.

Les cadavres ont été retrouvés égorgés près de la ville de Baïda, à l’est de Benghazi, capitale de la Cyrénaïque. A en croire la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ), il s’agit de quatre journalistes libyens (Khaled Al Sobhi, Younes Al Mabruk Al Nawfali, Abdallah Al Karkaai et Yousef Kader Boh a Faradj al Barassi) et d’un photographe égyptien Mohamed Jalal. Tous travaillaient pour la chaîne de télévision libyenne Al Barka TV.

Selon Faradj al Barassi, l’un des chefs de l’armée libyenne dans l’est du pays, leur assassinat est à imputer au groupe Etat islamique. Il n’a pas avancé de date par rapport à leur décès mais la FIJ affirme qu’ils ont été tués « récemment« .

L’équipe avait disparue sur la route de Benghazi, en août dernier, après avoir quitté Tobrouk, ville où s’était tenue la séance inaugurale de la nouvelle Chambre des représentants libyenne élue en juin 2014.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone