Culture

Charlie avant, Charlie après : un changement en 4 graphiques

Ventes, abonnements, dons… Depuis les attentats qui ont endeuillé sa rédaction, Charlie Hebdo a battu des records. Quelques chiffres pour comparer l’avant et l’après.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

1. Des tirages historiques

Jamais un journal français n’a été aussi vendu. Le « numéro des survivants » de Charlie Hebdo, paru le 14 janvier, s’est écoulé à près de 8 millions d’exemplaires, soit 16 fois le tirage du précédent coup éditorial du journal satirique – Mahomet affirmant que « C’est dur d’être aimé par des cons » – en février 2006. Le numéro qui sort ce mercredi n’atteindra visiblement pas ce sommet. Il est imprimé 2.5 millions de fois.

2. Des gains astronomiques

Qui dit gros tirage dit grosse recette. Et le « numéro des survivants » n’échappe pas à la règle. D’autant plus que pour le premier million, les imprimeurs et les distributeurs ont offert leur revenus au journal. Pour les six autres millions d’exemplaires, Charlie Hebdo a touché 40% des recettes totales, comme l’explique La Tribune.

3. Une montagne de dons

En parallèle des ventes au numéro, environ 4,2 millions d’euros ont été reçus par Charlie Hebdo. La rédaction souhaite les redistribuer aux familles même si, comme l’explique Le Monde, plus de la moitié de ces cadeaux ont transité par le fonds Presse et Pluralisme. Si la somme est versée aux familles et pas au journal, elle pourrait être imposée.

4. 20 fois plus d’abonnés

Au-delà des manifestations de solidarité, Charlie Hebdo semble avoir acquis une base de fidèles très large. La preuve : en moins de deux mois, le nombre d’abonnés au journal satirique a été multiplié par 20.

Photo d’en-tête : Rayon d’un marchand de journaux parisien le jour de la sortie du numéro « C’est reparti ! » de Charlie Hebdo. (Jeff Pachoud/AFP)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone