Justice

Dieudonné condamné pour provocation à la haine raciale

Trois condamnations en deux jours pour Dieudonné. Après celle de mercredi pour avoir écrit «Je me sens Charlie Coulibaly», l’humoriste a été condamné, ce jeudi, à 22 500 euros en jours‐amende pour provocation à la haine raciale.

Dieudonné était notamment poursuivi pour des propos tenus au théâtre de la Main d’Or en 2013 dans son spectacle «Le Mur», à l’encontre de l’animateur radio Patrick Cohen : «Moi, tu vois, quand je l’entends parler, Patrick Cohen, j’me dis, tu vois, les chambres à gaz… » 

Il a également été condamné pour d’autres propos issus du même spectacle : «Je n’ai pas à prendre parti entre les Juifs et les nazis. Je n’étais pas né, je ne sais pas qui a provoqué qui, qui a volé qui… Mais j’ai ma petite idée», ainsi que la chanson «Shoah nanas», une parodie d’Annie Cordy.