Justice

Protégé : [Présenté à la bourse AJIS] Mères de prisonniers : elles les aiment, c’est pas leur faute

[Présenté à la bourse AJIS] Leurs fils sont accusés de braquage, viol, meurtre. Elles parlent de "bêtise". Ils ont pris cinq, dix, quinze ans. Elles parlent "d’injustice". Elles disent : "Moi je ne vis que pour mon fils". Reportage sur les mères de prisonniers.

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :