Culture

Les Etats‐Unis rendent des objets antiques à l’Irak, pillés lors de l’occupation américaine

Les Etats‐Unis ont rendu lundi à l’Irak une soixantaine d’objets antiques, pour la plupart pillés lors de l’occupation américaine du pays entre 2003 et 2011, qui seront exposés au musée national de Bagdad.

De la vaisselle en verre, des bas‐reliefs en argile, des pointes de lance en bronze et des haches ont été saisis lors de cinq enquêtes menées à travers les Etats‐Unis par plusieurs administrations. Ils étaient exposés lundi au consulat d’Irak à Washington avant d’être expédiés à Bagdad, au musée national rouvert il y a un mois après douze années de fermeture.

Le groupe EI, qui contrôle de larges pans de territoire dans le nord de l’Irak et en Syrie, s’est livré à «un nettoyage culturel» en rasant une partie des vestiges de la Mésopotamie antique, selon les Nations unies, ou en revendant des pièces au marché noir.

L” »urgence» de la situation a accéléré le processus de restitution, selon l’ambassadeur irakien Lukman Faily. «Le monde entier est uni pour protéger cette culture».

(Avec AFP)