Monde

Exécution d’un Arabe israélien par le groupe EI : ouverture d’une enquête en France

La justice française a lancé une enquête notamment pour assassinat après la vidéo d’exécution d’un Arabe israélien par le groupe État islamique (EI), où apparaît un homme s’exprimant en français, a annoncé jeudi à l’AFP une source judiciaire.

Sur les images, on voit un jihadiste s’exprimant en français en compagnie d’un enfant d’une douzaine d’années qui semble exécuter avec un pistolet un homme présenté comme un espion d’Israël.

Selon des sources proches du dossier, il s’agit probablement de Sabri Essid, un Français proche de Mohamed Merah, et de son beau‐fils. Ces identifications n’ont pas été confirmées de source officielle française.

L’enquête a été ouverte des chefs d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste, association de malfaiteurs criminelle en relation avec une entreprise terroriste, apologie du terrorisme et incitation à commettre des actes de terrorisme. C’est la première application en France de ce chef de poursuites.

Sabri Essid est le fils d’un compagnon de la mère de Mohamed Merah, le tueur au scooter qui avait assassiné sept personnes -trois militaires et quatre juifs‐, il y a exactement trois ans en mars 2012 à Toulouse et Montauban. Les deux hommes étaient proches.

(Avec AFP)