Monde

L’armée irakienne entre dans Tikrit

Les forces irakiennes sont entrées dans Tikrit, en Irak, mercredi, après 10 jours d’offensive contre le groupe Etat islamique.

Des soldats, des policiers et des membres des Unités de mobilisation populaire, une force para-militaire principalement composée de miliciens chiites, ont repris le contrôle d’une bonne partie du quartier Qadisiyah.

La ville stratégique d’al-Alam, au nord de Tikrit, était mercredi complètement sous contrôle gouvernemental.

Des dizaines de milliers d’hommes participent à la bataille de Tikrit, face à quelques centaines de jihadistes.

Les forces irakiennes n’ont pas été aidées directement dans cette bataille par la coalition antijihadistes mise sur pied par les Etats-Unis, qui mène des raids aériens depuis août en Irak, depuis septembre en Syrie.