Sécurité

L’hôtellerie à Paris pénalisée par les attentats

La fréquentation des hôtels parisiens a connu un net recul en janvier, à cause des attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, selon le baromètre mensuel du cabinet In Extenso-Deloitte.

Cette baisse a été particulièrement sensible dans l’hôtellerie grand luxe, dont le taux d’occupation enregistre un recul de 6% en janvier, et dans l’hôtellerie de charme (-3,8%).

À l’autre extrémité du spectre, le taux d’occupation des hôtels économiques a également reculé de 5,7% en janvier.

(avec AFP)